La carte réglementaire des risques de submersion est parue

Alea-2010_BagesSollicitée par Vivons Bages, la DDTM (Direction Départe-mentale des Territoires et de la Mer) que nous avions rencontrée l’an dernier, nous a fait savoir que la carte d’aléas provisoire de Bages est désormais disponible. Cette carte définit les zones à risques vis-à-vis de la submersion marine en distinguant deux « aléas » : l’aléa 2010, qui concerne la situation actuelle, et l’aléa 2100 qui prend en compte la probable montée des eaux au cours des décennies à venir.

C’est ce deuxième aléa qui est à considérer pour déterminer la constructibilité de zones actuellement non-construites.
Ces cartes sont téléchargeables à l’adresse http://www.aude.gouv.fr/cartes-d-aleas-a7446.htmlElles ont désormais valeur réglementaire. La mairie de Bages en a été informée le 23 janvier 2015 par la procédure du « porter à connaissance ».
(voir http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=doc&id_article=21300).

La carte de l’aléa 2100 indique avec des hachures toutes les zones situées en dessous de la zone +2.40 m NGF qui sont donc déclarées inconstructibles. Concernant Bages, cette carte montre en particulier qu’aucun des terrains situés le long de la route joignant la côte de l’Aiguille au carrefour de la route d’Estarac n’est concerné par la submersion marine. C’est exactement ce que nous n’avons cessé d’affirmer depuis le début des discussions autour du projet d’AVAP ! Elle montre également qu’il en est de même des terrains situés en contrebas de la route d’Estarac à l’aplomb du lotissement du Village des Pêcheurs.

Ainsi, du point de vue de la réglementation en matière de submersion marine, ces deux zones peuvent tout à fait être étudiées en vue de l’implantation de nouvelles constructions. Voilà du grain à moudre pour la future Commission Communale Consultative d’Urbanisme !