Analyse de Vivons Bages concernant la modification du noeud autoroutier

Vivons Bages a déposé le 12 août auprès du commissaire-enquêteur un mémoire portant sur le dossier de modification du nœud autoroutier A9-A61. Vous pouvez prendre connaissance de ce mémoire en le téléchargeant ici : Synthèse Vivons Bages

Ce mémoire analyse essentiellement quatre aspects du projet :
• gestion des écoulements et des pollutions,
• traitement des espaces impactés,
• questions foncières liées aux mesures d’accompagnement environnemental,
• modifications des circulations résultant du projet.

autorouteIl se termine par une série de questions auxquelles, suivant le cas, la société des Autoroutes du Sud de la France, les services de l’Etat ou la commune de Narbonne devront répondre.

Il est important de souligner que ce projet impacte Bages de trois façons différentes :
• parce qu’une bretelle d’accès à la sortie Narbonne-Sud va être créée et qu’elle aura des conséquences visuelles et sans doute sonores pour le hameau des Pesquis,
• parce que le projet actuel prévoit qu’environ 5,5 hectares de garrigues et de vignes situées en bordure de la D105 (la route départementale reliant Narbonne à Bages) vont être achetés pour réaliser une « compensation environnementale », sans que l’on ait aujourd’hui des garanties sur l’utilisation qui sera faite de ces surfaces après 2033,
• parce que la commune de Narbonne a prévu de supprimer le chemin rural (dit « de l’Arborétum ») qui relie la D105 à la route de la Nautique (au niveau du pont autoroutier), chemin qui permet de désenclaver Bages notamment quand la nationale 9 est saturée ou coupée.

Il est important que chacun(e) s’exprime durant l’enquête publique (qui se termine le 3 septembre) sur ce projet, et notamment sur les aspects indiqués ci-dessus.
N’hésitez donc pas à déposer vos observations ou vos questions dans le registre prévu à cet effet, à la mairie de Bages ou à celle de Narbonne.