Assemblée Générale Extraordinaire du 28 juin 2014

IMG_2563

Une quarantaine de personnes sont présentes, malgré le vernissage programmé en même temps à la Maison des Arts. On enregistre également 19 procurations.
Le bureau et le Conseil d’Administration sont au complet (exceptés J.C. Vilacèque qui a donné procuration et A. Romandel).


A. Pamiès et J. Magnaudet prennent tour à tour la parole sur les sujets suivants :

 • DOSSIER AVAP, TOUJOURS EN COURS :

 1)  A. Juton, J. Magnaudet et B. Plus ont rencontré le Service de Prévention des Risques Majeurs de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer). Cette rencontre a permis d’apprendre la mise à disposition d’ici la fin de l’année de la carte dite “d’aléas provisoire“ qui fera foi à Bages jusqu’à l’élaboration d’un Plan de Prévention des Risques Littoraux (qui ne verra pas le jour avant 2017). Cette carte identifie notamment toutes les surfaces non encore urbanisées situées en-dessous de la cote 2,40 m NGF qui sont inconstructibles pour cause de risque de submersion. C’est donc bien, comme nous l’avons indiqué depuis l’automne dernier, cette cote de 2,40 m qui s’applique à Bages dans les zones non encore urbanisées et non la cote de 5 m initialement invoquée qui est simplement celle en-dessous de laquelle les études de risques liés à la submersibilité sont menées.

 2) Vivons Bages a adressé une lettre circonstanciée portant sur le dossier d’AVAP au Ministère de la Culture et de la Communication (dont dépendent le dispositif d’AVAP et les Architectes des Bâtiments de France). La réponse détaillée (reçue l’avant-veille de l’AG) indique d’une part que le Préfet à demandé des études complémentaires portant sur les questions paysagères et de risques, d’autre part  que le Ministère soutient la recommandation faite par le Préfet à la municipalité de mener conjointement les études « utiles » au projet d’AVAP et à la révision du PLU.

 • LIEN AVEC PRAT-DE-CEST

1) Vivons Bages a proposé par courrier une rencontre à l’association « Mieux Vivre à Prat-de-Cest » afin de discuter d’actions communes, voire d’un éventuel rapprochement. L’association est pour l’instant en attente d’une réponse à ce courrier.

2) Le Bureau présente un projet de création (dû à C. Roi) d’un chemin thématique entre l’école de Prat-de-Cest et celle de Bages, avec une lecture du paysage entre massif de Fontfroide et étang, dans la continuité du Chemin de l’Anguille. Ce projet est adopté à l’unanimité.
Un groupe de travail (Projet Sentier) se constitue pour y travailler (parcours précis, pédagogie, recherche de partenaires…). Il est composé de A. Ackermann, M.J. Bounoure, M.H. Carcanague, S. Cassard, M. Covili, M. Imart, A. Juton, A. Montoro, C. Mulero, S. Mulero, G. Pamiès, B. Plus, C. Roi, C. Verdier, N. Verdier.

ORGANISATION D’UN EVENEMENT FESTIF

Objectif : créer du lien social, rendre inopérante l’image caricaturale de l’association que certains diffusent, faire connaître l’association et ses projets. Cette proposition fait également l’unanimité. P.C. Adrian présente ses idées sur le sujet : des animations simples et attrayantes pour le plus grand nombre, organisées en parallèle avec le Marché de l’Art, soit le 7 septembre prochain.

POINT D’ACTUALITE

A. Pamiès expose les raisons (éviter les conflits d’intérêt potentiels) qui l’ont amené à prévoir de quitter la présidence de l’association après que la rédaction du journal L’Indépendant l’ait sollicité début avril pour reprendre la tâche de correspondant à Bages. Dès l’annonce de ce choix du journal, Madame le Maire a manifesté très vivement sa désapprobation auprès de la rédaction par divers moyens, notamment par un courrier signé également d’un nombre important d’élus.
A la suite d’une entrevue à la mairie, A. Pamies a été convoqué par le rédacteur en chef, A. Navarro, qui lui a signifié qu’il ne souhaitait pas que la situation conflictuelle actuelle porte préjudice au journal, et que dans cette optique le poste de correspondant à Bages resterait vacant durant quelques mois. A suivre…
Face à cette situation, de nombreux membres de l’association expriment leur indignation. Après concertation, il est décidé de rédiger une motion de reconnaissance soulignant la qualité du travail accompli par A. Pamiès et dénonçant les procédés employés, et de la proposer à la signature des Bageois pour exprimer leur soutien et leur désapprobation de ces méthodes. Se proposent pour cette action : A Astié, J. Costadau, S. Cassard, A. Juton, A. Montaut, A. Mulero, B. Perren.

A. Pamiès remercie l’assistance et indique qu’il souhaite néanmoins quitter la présidence de l’association pour prendre du recul, en ajoutant qu’il est cependant prêt à en assumer le secrétariat pour assurer la continuité des actions.

• RENOUVELLEMENT DU C.A. ET DU BUREAU

La démission d’A. Pamiès de la présidence et celle de fait d’A. Romandel du Conseil d’Administration (CA) obligent à un renouvellement partiel du CA et du Bureau. De plus, M.-H. Carcanague indique qu’elle se retire du CA pour laisser la possibilité d’y faire entrer un nouveau membre. M. Imart et C. Mulero se portent candidats et sont élus à l’unanimité.
Le nouveau Conseil d’Administration est donc composé de : P.C. Adrian, M.J. Bounoure, S. Cassard, M. Covili, M. Imart, A. Juton, J. Magnaudet, C. Mulero, A. Pamiès, J.C. Vilacèque.

La composition du Bureau est alors discutée. A. Juton indique qu’il préfère renoncer au poste de vice-président pour garder davantage de liberté de parole. Il est donc décidé de laisser ce poste vacant.
J. Magnaudet indique ensuite pourquoi et dans quel esprit il se porte candidat à la présidence.
A la suite de ces interventions, le CA élit à l’unanimité le Bureau suivant :

Jacques Magnaudet

Président : Jacques Magnaudet

Secrétaire : Alain Pamiès
Trésorière : Micheline Covili

ORGANISATION DE L’ASSOCIATION

Après discussion, il est décidé d’organiser au sein de l’association deux commissions permanentes :

Urbanisme et Environnement,
composée de S. Cassard, J. Magnaudet, A. Montaut, C. Mulero, A. Pamiès, B. Plus, C. Roi. Cette commission est bien sûr notamment chargée de suivre le projet d’AVAP et de révision du PLU et de maintenir les contacts avec les différents services de l’Etat sur ces sujets.

Communication,
composée de P.C. Adrian, M.H. Carcanague, S. Cassard, M. Imart, A. Montoro, A. Pamiès. Cette commission va notamment réfléchir à la forme a donner à la communication entre l’association et l’ensemble du village. Elle est aussi chargée de préparer l’évènement festif du 7 septembre. M.H. Carcanague continuera à gérer le site internet.

ADHESIONS

M. Covili indique que l’association compte à ce jour 107 adhérents.